Ce contenu n'est pas disponible dans votre pays Abonnez-vous
Encore 46 jours
Bande annonce
Encore 46 jours

Clebs

Cinéaste : Halima Ouardiri Québec, 2019 PRODUCTION : Halima Ouardiri
18'
Arabe Anglais, Français

À propos de ce film

Résumé

Les pelages bruns, beiges, blancs et noirs se fondent à l’ocre de la terre et des murs inondés de soleil. Calme à l’heure du repos, l’endroit devient assourdissant quand vient le moment de nourrir les bêtes qui entament alors leur concert d’aboiements. Dans le refuge pour chiens errants d’Agadir au Maroc, plus de 750 animaux trouvent aide et protection en attendant d’être adoptés par une famille. Chaque journée ressemble à la suivante, rythmée par la seule distraction des repas. Avec un regard aussi empathique qu’alerte aux jeux de lumière et de textures, Halima Ouardiri observe la chorégraphie qui régit la vie de la population animale, dont le quotidien suspendu évoque l’attente bien plus tragique de millions d’êtres humains à la recherche d’une terre d’accueil.



RIDM 2019 - Compétition nationale

L'avis de Tënk

Sous le soleil plombant du Maroc, une caméra attentive aux couleurs et aux sons observe le quotidien d’un refuge pour chiens errants. Une prémisse aussi simple qu’infiniment complexe à réaliser. Un film sans protagonistes évidents, un documentaire dont la forme aboutie est pourtant dépendante des mouvements imprévisibles de ses sujets. Portée par un véritable regard pictural, l’œuvre d’Halima Ouardiri nous plonge au cœur des multiples interactions d’une communauté de fortune. Évitant le regard anthropomorphique, elle fait corps avec ces multiples chiens pris dans un entre-deux-mondes, en attente d’une adoption éventuelle. Lorsque la radio finit par évoquer la crise des migrants, on ne peut s’empêcher de tisser des liens, même si les chiens ne s’en soucient pas. Une leçon de cinéma évocateur.

Bruno Dequen
Directeur artistique des RIDM

Cinéaste

Halima Ouardiri

Halima Ouardiri est une réalisatrice et scénariste née à Genève d’une mère suisse et d’un père marocain. Elle est diplômée de l'école de cinéma Mel Hoppenheim de Montréal. Son premier court métrage, Mokhtar, a gagné le Grand prix canadien au Festival Regard en 2011. Clebs, son plus récent opus, a remporté l’Ours de cristal du meilleur court métrage à la Berlinale et le prix du meilleur court métrage canadien au Festival international du cinéma francophone en Acadie en 2019. Elle développe actuellement son premier long métrage, La Camel Driving School.