Encore 36 jours

Argentinian Lesson

Cinéaste : Wojciech Staron Pologne, 2011 PRODUCTION : Staron Film
59'
Espagnol, Polonais Anglais, Français

À propos de ce film

Résumé

Janek, 9 ans, quitte la Pologne avec sa mère et son petit frère pour s'installer en Argentine, dans le village d'Azara, au coeur de la région reculée de Misiones dont la population est en grande partie d'origine polonaise. Dans ce pays étranger, il peine à trouver sa place. Sa rencontre avec sa voisine Marcia, âgée de 11 ans, lui permettra de s'intégrer à sa manière.


Prix du meilleur moyen métrage international - RIDM 2012

L'avis de Tënk

C’est un film comme un roman. Le paysage nous accueille et nous avale. La campagne du nord de l’argentine, ses orages d’été, ses routes empoussiérées, ses arbres d’un vert profond. C’est un roman d’apprentissage où, du haut de ses 9 ans, notre personnage principal dévore le monde de ses grands yeux avides, s’en protège, subit ses premiers assauts. Une enfant de 11 ans, d’une bravoure de roman, nous empoigne le cœur et nous émeut aux larmes. Les parents sont absents, les enfants doivent batailler, le monde est à leur échelle ; tout à la fois grandiose et menaçant. La pluie tombe sur le village oublié, l’enfant fiévreux s’endort. La prière d’adieu rompt l’insouciance et rappelle que les tourments de l’enfant qui avait grandi trop vite résisteront, hélas, au départ de l’ami bien-aimé. C’est un film d’une telle beauté que les yeux se ferment pour en retenir en soi les dernières images.

Naomie Décarie-Daigneault
Directrice artistique de Tënk

Cinéaste

Wojciech Staron

Wojciech Staron est né en 1973, en Pologne. Il est diplômé du département cinématographique de l'École polonaise de cinéma de Lodz. Directeur de la photographie pour de nombreux documentaires, longs métrages et émissions de télévision, il remporte l’Ours d’argent à la 61e Berlinale pour son travail sur El Premio, réalisé par Paula Markovitch. Staron, également photographe, a été récompensé à plusieurs reprises lors de ses expositions individuelles. En 1998, il signe sa première œuvre en tant que réalisateur avec Siberian Lesson et remporte des prix dans plusieurs festivals : IDFA, Cinéma du Réel, Krakow IFF. Entre 2001 et 2003, il a collaboré avec le Centre National de Danse Contemporaine d'Angers, où il a travaillé sur des projections multimédias accompagnant des spectacles dirigés par Régis Obadia. En 2011, Staron dévoile un film qui fait écho à son tout premier : Argentinian Lesson.