Ce contenu n'est pas disponible dans votre pays
Encore 22 jours
Bande annonce
Encore 22 jours

Miron : un homme revenu d'en dehors du monde

Cinéaste : Simon Beaulieu Québec, 2014 PRODUCTION : Esperamos Films
75'
Français Anglais

À propos de ce film

Résumé

« Tous les pays qui n’ont plus de légendes seront condamnés à mourir de froid. » C’est par la découverte de cette phrase que Gaston Miron comprend ce que doit être sa poésie : une façon de donner à son pays une légende au futur, un projet global. Véritable fresque esthétique alliant le portrait, le documentaire politique et le cinéma expérimental, Miron : Un homme revenu d’en dehors du monde raconte l’aventure collective du peuple québécois à travers l’oeuvre de son poète emblématique Gaston Miron. Constitué exclusivement de documents d’archives, cet essai cinématographique, construit à la manière d’une mémoire en fragments, se veut une réflexion sur la survivance des cultures menacées à l’échelle du monde.

Rendez-Vous Québec Cinéma, 2014

L'avis de Tënk

Dans ce film qui se trouve à mi-chemin entre le documentaire et l’essai visuel, le réalisateur Simon Beaulieu nous fait voir le Québec, son peuple et son histoire à travers le regard, les mots et la poésie de Gaston Miron.

Nous sommes ainsi projetés dans la tête de Miron qui récite ses plus grands poèmes en même temps que défilent des images de foules tirées de nombreux documentaires de l’Office national du film (ONF). Défricheurs, draveurs, laboureurs, travailleurs d’usine, manifestants, et participants aux grands rassemblements politiques… l’histoire du Québec en construction, puis en ébullition défile sous nos yeux. C’est donc un double hommage qui est rendu : à Miron d’abord, mais aussi à ces hommes et femmes qui ont bâti le Québec.

Myriam D'Arcy
Directrice des Rendez-Vous Québec Cinéma

Cinéaste

Simon Beaulieu

Cinéaste et scénariste, Simon Beaulieu a écrit et réalisé trois longs métrages documentaires abordant la question de l’engagement de l’artiste dans la société ainsi que celle de la résistance de la culture québécoise : "Lemoyne" en 2005, "Godin" en 2011 de même que "Miron : un homme revenu d’en dehors du monde" en 2014. En 2019, il coscénarise le long métrage "La grande noirceur" de Maxime Giroux, dont il signe aussi les dialogues. Il vient de réaliser un quatrième long métrage, "Le fond de l’air", une réflexion sur le destin de l’humanité à l’ère de l’Anthropocène.