Ce contenu n'est pas disponible dans votre pays
Encore 18 jours
Bande annonce
Encore 18 jours

Love He Said

Cinéaste : Inès Sedan France, 2018 PRODUCTION : Arte France, Lardux Films
6'
Anglais Français

À propos de ce film

Résumé

Un jour de 1973 à San Francisco, Charles Bukowski, poète underground et punk avant l’heure, lit le poème LOVE devant une salle déchaînée venue pour assister au spectacle des provocations du poète trash... Et pourtant, ce jour-là, ce n’est pas le punk qui apparaît, mais un homme seul, brisé, affamé d’amour et de tendresse...

Compétition Labo
Festival du Court Métrage de Clermont-Ferrand, 2019

L'avis de Tënk

On croirait que va débuter un concert de rock, une corrida ou un combat de boxe. Presque : c’est la lecture d’un poème par son auteur.

L’animation fait la réalité sombre et trouble, insaisissable, comme prise de vin. A contrario, coloré, net et vif, le poème surgit de ce rêve cotonneux qu’est la vie pour affranchir le poète.

Bukowski oblige, les allusions attendues au sexe, à l’alcool et au vomi ne manquent pas – mais la poésie advient. La mécanique se détraque, le cœur se serre, la réalité vacille, comme submergée par un souvenir.

Il n’est pas poète comme Emily Dickinson ou Walt Whitman, mais le vieux Buk n’est pas là où on l’attend.

Émouvant.

Jimmy Deniziot
Pré-sélectionneur pour les États généraux
du film documentaire - Lussas

Cinéaste

Inès Sedan

Née en Argentine, Inés Sedan est une artiste peintre, animatrice et clarinettiste. Son premier court métrage "L’Homme qui dort" a obtenu plus de 26 prix au niveau international, notamment le Prix spécial SBS au festival de Cannes 2010. Son deuxième film "Moi" a reçu le prix du meilleur film d’animation à l'Underground Film Festival, New York. "El Canto", son troisième film, a été montré en compétition à Hiroshima, Krok, Anima Mundi et au festival d’Annecy. Son dernier court métrage, "Love He Said" a été sélectionné dans plus de 60 festivals internationaux, dont ceux de Clermont-Ferrand, Annecy, Zagreb ou Cracovie.