Ce contenu n'est pas disponible dans votre pays
Encore 1 jour
Bande annonce
Encore 1 jour

Acid Forest

Cinéaste : Rugile Barzdziukaite Lituanie, 2018 PRODUCTION : Neon Realism
61'
Lituanien Anglais, Français

À propos de ce film

Résumé

Peut-on imaginer une attraction touristique où l'on viendrait contempler une forêt morte ?

Dans ce coin de Lituanie, du côté de la mer Baltique, se tient une forêt de pins aujourd'hui devenue l’un des hauts lieux de ce que l’on appelle le « tourisme noir », « tourisme de catastrophe » ou encore « tourisme de la désolation ». Un ahurissant phénomène de notre société, vu ici sous le regard goguenard du cormoran.

L'avis de Tënk

L’isthme de Courlande voit sa forêt patrimoniale progressivement détruite par les déjections acides d’une colonie de Grands Cormorans. Sur un promontoire propice au tourisme international se succèdent les humains, spéculant sur la cause de ce phénomène inquiétant. Les caméras de Rugile Barzdziukaite et de son équipe, nichées à la cime des arbres, empruntent le point de vue des volatiles et renversent ainsi cette hallucination, tout cela au moyen d’une cinématographie époustouflante et d’une prise de son non moins astucieuse. En proposant l’observation des humanoïdes perdus dans leur propre environnement, touristes se délectant parfois de ce spectacle apocalyptique, on finirait par se demander quel spectacle est le plus alarmant. Notre ignorance et notre interventionnisme anthropocentré auront-ils raison de nous ? Le temps et la justesse de chaque plan d'Acid Forest vous permettront sûrement d'y méditer.

Aurélien Marsais
Programmateur

Cinéaste

Rugile Barzdziukaite

Née en Lituanie, Rugile Barzdziukaite a obtenu une maîtrise en documentaire au Goldsmiths College de l'Université de Londres, et un baccalauréat en cinématographie et en mise en scène théâtrale à l'Académie lituanienne de musique et de théâtre de Vilnius. Dans son travail créatif, elle se concentre – de manière ludique – sur l'écart entre les réalités objectives et imaginaires ainsi que sur le mode de pensée anthropocentrique. Elle est l'une des trois artistes qui ont représenté la Lituanie à la Biennale de Venise en 2019.