Ce film n'est plus
disponible dans
notre programmation

Zero Impunity

Cinéastes : Denis Lambert , Nicolas Blies & Stéphane Hueber-Blies France, Luxembourg, 2019 PRODUCTION : a_BAHN, Camera Talk, Webspider, Mélusine
92'
Arabe, Français Anglais, Français

À propos de ce film

Résumé

Viols collectifs, tortures sexuelles, esclavage... les violences sexuelles sont un véritable cancer qui déstabilise nos sociétés et fragilise la paix. Zero Impunity est l’histoire contemporaine d’une ironie. Alors que nous disposons d’un arsenal juridique qui permettrait de condamner les violences sexuelles en temps de guerre, l’impunité reste totale. Comment se reconstruire alors que toutes les valeurs qui nous constituent ont été réduites à néant ? Des survivants, des lanceurs d’alertes, des psychologues, des juristes se sont alors indignés. Des hommes et des femmes ont libéré leur parole. En nous racontant leur histoire, ils nous engagent dans leur combat pour la justice.

L'avis de Tënk

Zero Impunity est à placer dans la perspective d’un cinéma militant : les réalisateurs Nicolas Blies, Stéphane Hueber-Blies et Denis Lambert adoptent ici un objectif clair, celui de dénoncer les crimes sexuels impunis dans les zones de guerre et de conflits, récoltant des témoignages de Syrie, d’Ukraine, de République centrafricaine et des États-Unis. Ce documentaire animé se présente comme le résultat d’un projet transmédia, qui se décline notamment sur le Web. Le film est à l’enseigne de cette transmédialité, comme en témoigne, notamment, sa facture hybride : si l’animation sert ici, à l’occasion, à illustrer des faits dont il n’existe pas d’images, elle peut aussi avoir comme fonction de renforcer la contestation. De plus, dans certains passages, les cinéastes prennent d’assaut l’espace urbain en projetant des témoignages sur des parois de grands édifices. La démarche est convaincante en raison de la qualité et de l’ambition de la recherche.

Marco de Blois
Directeur artistique
Les Sommets du cinéma d’animation

Cinéastes

Denis Lambert

Bien qu'ayant une formation d'illustrateur, Denis Lambert travaille dans le domaine de l'animation depuis 1995. Il a commencé comme coloriste, puis a travaillé sur des mises en page et ensuite sur des storyboards. Ces dernières années, il a travaillé sur Pinocchio d'Enzo D'Alo avec des illustrations de Mattotti. Au sein du Studio 352, basé au Luxembourg, il a supervisé des storyboards et des mises en page pour des films tels que The Congress d'Ari Folman, Song of the Sea de Tomm Moore, The Breadwinner de Nora Twomey et Ethel and Ernest de Roger Mainwood.

Nicolas Blies & Stéphane Hueber-Blies

Le cinéma des frères Blies, cofondateurs de la société a_BAHN, est considéré comme un cinéma à impact social en raison de sa dimension activiste. Après avoir conceptualisé pour Arte le projet Soundhunters (New York Film Festival, Prix Europa Berlin, SXSW), ils écrivent et réalisent leur premier long métrage, Zero Impunity (Annecy 2019, IFF Palm Springs, IFF Moscou). Ils préparent actuellement un second film, portant cette fois sur le féminicide : Ghostdance. Le projet est développé en collaboration avec une équipe québécoise : la cinéaste d'origine abénaquise Kim O’Bomsawin et la scénariste Valérie Beaugrand-Champagne. Ils travaillent également sur le développement d'une installation artistique en réalité virtuelle, Soleils Noirs sur la thématique de la privatisation de notre imaginaire par le système capitaliste.