Ce film n'est plus
disponible dans
notre programmation

Niña Mamá

Cinéaste : Andrea Testa Argentine, 2019 PRODUCTION : Pensar con las Manos
66'
Espagnol Anglais, Français

À propos de ce film

Résumé

Dans un hôpital public argentin, de jeunes femmes sont filmées lors de consultations. Enceintes, venant d'accoucher ou hospitalisées en raison d'avortements à risque, elles s'entretiennent avec les membres du personnel. Issues de contextes d'extrême pauvreté, souvent vulnérables, nombre d'entre elles subissent des violences liées à leur genre. Certaines ont déjà eu des enfants à un très jeune âge. Pour d'autres, l'idée d'être mère est terrifiante. Dans de nombreux cas, cependant, l'avortement n'est pas une décision qui va de soi. Niña mamá dépeint les désirs, les tensions et les peurs qui entourent la maternité forcée et les avortements clandestins.

Prix du meilleur moyen métrage, Hot Docs 2020

L'avis de Tënk

En Argentine, toutes les trois heures, une jeune fille de moins de 15 ans est contrainte de donner la vie. Alors que le milieu militant tente de faire légaliser l'accès à des avortements sécuritaires et gratuits, de nombreuses jeunes femmes, souvent victimes de pauvreté et de violence sexiste systémique, doivent mener à terme leurs grossesses non désirées. Tourné dans l'intimité des salles de consultation d'un hôpital public, le documentaire d'Andrea Testa révèle quelques-unes des histoires cachées derrière les statistiques. Dans un noir et blanc sobre et toujours à la bonne distance du visage des adolescentes, la réalisatrice observe leurs interactions avec les travailleuses sociales qui tentent de les aider à gérer des situations familiales compliquées, des relations violentes et la réalité accablante de la maternité à un jeune âge. Bienveillant et dénué de jugement, le personnel, que l'on peut entendre mais que l'on ne voit jamais, les encourage à imaginer un avenir meilleur malgré la fragilité de leurs rêves.

Charlotte Selb
Programmatrice et critique

Cinéaste

Andrea Testa

Andrea Testa est une cinéaste d'origine argentine, née à Buenos Aires en 1987. Son premier long métrage documentaire Pibe Chorro est sorti en 2016 et a été chaleureusement accueilli par la critique et le public. Son long métrage The Long Night of Francisco Sanctis, sorti également en 2016 et co-réalisé avec Francisco Márquez, a été récompensé du Prix du meilleur film au Festival international du cinéma indépendant de Buenos Aires. Le film a également été projeté dans la section Un certain regard du Festival de Cannes et au programme Horizontes Latinos du Festival international du film de Saint-Sébastien. Le dernier documentaire d'Andrea Testa, Niña Mamá, sorti en 2019, a été projeté pour la première fois au Festival international du film documentaire d'Amsterdam, où il a reçu une mention spéciale. Il a également été récompensé du Prix du meilleur moyen métrage documentaire aux Hot Docs 2020.