Ce contenu n'est pas disponible dans votre pays
Encore 51 jours
Bande annonce
Encore 51 jours

From Earth to Heaven

Cinéaste : Jane Bau Québec, 2021 PRODUCTION : Université Concordia
6'
Sans dialogue Anglais

À propos de ce film

Résumé

Un homme réfléchit à son passé. Inspirée par l'amour de son grand-père pour la documentation et l'archivage - autant symboliques que matériels -, la réalisatrice crée une ode à l'impermanence. Composé d'archives vidéo familiales tournées par son grand-père et basé sur des faits réels, le film rend hommage au pouvoir d'une connexion qui peut transcender la matière et le temps.

L'avis de Tënk

« Le temps existe que parce qu'il tend à n'être plus. » disait Saint-Augustin dans ses fameuses Confessions.

C’est à une méditation poétique en réplique aux apories du temps que nous convie Jane Bau dans ce court métrage très personnel qui explore le souvenir par le pouvoir discursif des images.

Comment l’empreinte d’un être aimé disparu s'encre-t-elle en nous? La jeune cinéaste y répond en mettant en relation des images d’archive de sa grand-mère décédée avec le présent filmé de son grand-père vaquant silencieusement à ses occupations. Dans le calme de sa maison baignée d’une douce lumière qui appelle au voyage intérieur, on assiste aux brèches temporelles de la mémoire de l’homme qui se souvient. De petits éclats de survivance qui ressurgissent au détour d’une pièce, d’un objet, d’un geste ou d’un rayon de soleil, nous rappelant la puissance unique de la captation filmique comme moyen d’embaumer le réel et déjouer, ne serait-ce que poétiquement, la fatalité du temps.

Jason Burnham
Assistant à la programmation de Tënk

Cinéaste

Jane Bau

Jane Bau, 19 ans, étudie en production cinématographique à l'université Concordia. Après avoir étudié à distance cette année depuis sa maison de Vancouver-Est, elle prévoit déménager à Montréal cet été, où elle poursuivra ses études de cinéma en même temps que ses autres passions - la poésie et l'écriture - et s'immergera dans la scène artistique dynamique de la ville. Le travail de Jane Bau a été reconnu dans des festivals renommés, notamment le All American High School Film Festival, le Whistler Film Festival, le Vancouver Short Film Festival et le Concordia Film Festival.