Ce contenu n'est pas disponible dans votre pays
Encore 28 jours
Bande annonce
Encore 28 jours

Demons in Paradise

Cinéaste : Jude Ratnam France, Sri Lanka, 2017 PRODUCTION : Sister productions, Kriti - A Work of Art
93'
Français

À propos de ce film

Résumé

Sri Lanka, 1983. Jude Ratnam a cinq ans. Il fuit à bord d’un train rouge les massacres perpétrés contre les Tamouls par le gouvernement pro-cinghalais du Sri Lanka. Aujourd’hui réalisateur, Jude parcourt à nouveau son pays du sud au nord. Face à lui défilent les traces de la violence d’une guerre de 26 ans qui a fait basculer le combat pour la liberté de la minorité tamoule dans un terrorisme autodestructeur. En convoquant les souvenirs enfouis de ses compatriotes ayant appartenu pour la plupart à des groupes militants, dont les Tigres tamouls, il propose de surmonter la colère et ouvre la voie à une possible réconciliation.

États généraux du film documentaire 2017

L'avis de Tënk

« Ne parle pas tamoul, sinon ils vont te tuer ».

Jude Ratnam convoque sa mémoire d'enfant, les paroles prononcées par sa mère. Il fait ressurgir son histoire, mais aussi celle de sa communauté, les Tamouls, et de son pays, le Sri Lanka. Il filme pour cela la parole de ses proches, de sa famille. Il leur demande de se vêtir à nouveau des habits qu'ils ont pris dans leur fuite, de retourner sur les lieux, de refaire le même voyage. Les mots reviennent à la faveur de la nuit. Dans cette zone d'ombre, seul endroit possible pour que les larmes et le souvenir des horreurs commises puissent surgir dans un mouvement cathartique. Massacres de l'armée régulière, vengeances fratricides entre groupes tamouls, nul n'est épargné. Ce film est dur et pourtant nécessaire. Accompagné dans sa démarche par le réalisateur cambodgien Rithy Panh, Jude Ratnam laisse entrevoir par la puissance du cinéma une possible réconciliation, une lueur d'espoir pour l'avenir.

Éva Tourrent
Réalisatrice et responsable artistique de Tënk.fr

Cinéaste

Jude Ratnam

Né en 1978, Jude Ratnam a fait des études de cinéma et d’audiovisuel à l’École de Gestion des Médias au Sri Lanka. Il est aussi diplômé en sociologie et psychologie à l’Université de Kamaraij en Inde. Il a d'abord réalisé un certain nombre de clips musicaux ainsi que des courts métrages diffusés sur les télévisions locales sri-lankaises. En 2006, il décide de monter sa société de production, Kriti - A Work of Art, afin de produire son long métrage Demons in Paradise. Présenté dans les séances spéciales du Festival de Cannes en 2017, le film en partie autobiographique témoigne notamment des atrocités et des déchirures au sein du peuple tamoul lors de la guerre civile sri-lankaise. Jude Ratnam est par ailleurs critique de cinéma dans le Colombo Film Circle, revue qu'il a fondée et qui est parrainée par les Cahiers du Cinéma.