Ce contenu n'est pas disponible dans votre pays
Encore 21 jours
Bande annonce
Encore 21 jours

La turlute des années dures

Cinéastes : Richard Boutet Pascal Gélinas Québec, 1983 PRODUCTION : Les Productions Vent D'Est
90'
Français

À propos de ce film

Résumé

La turlute des années dures, c'est une tragédie musicale, un journal chanté, une épopée populaire lyrique sur la Grande Crise des années 30 et ses répercussions au Québec et au Canada. La turlute, c'est aussi un voyage dans le temps à bord du train fou de l'économie. C'est la révélation de cette mémoire collective que l'histoire aurait voulu oublier, mais dont les gens du peuple se souviennent avec la précision d'un mauvais rêve ; ils nous la chantent et la revivent tantôt avec humour, tantôt avec poésie, tantôt avec colère, mais toujours avec chaleur et émotion.

L'avis de Tënk

Donnant la parole à des personnes qui ont vécu la Grande Dépression, La turlute des années dures expose la misère qui frappait la société québécoise, alors exploitée par un système économique inégalitaire, limitée dans ses actions par une démocratie défaillante, contrainte par une religion au pouvoir abusif, etc. D’une vigueur politique perspicace, cette œuvre, occasionnellement teintée d’une ironie mordante, accorde une place centrale aux chansons populaires, comme son titre le suggère. Témoignages artistiques de la réalité de cette période, et probables exutoires salutaires, elles ponctuent et rythment adroitement ce documentaire composé en partie d’images d’archives choisies avec méticulosité et agencées avec intelligence.

Les pieds dans la récession du début des années 1980, Richard Boutet et Pascal Gélinas posent leur regard sur la crise économique des années 30, réactivant la mémoire collective de cette époque et appelant indirectement à éviter que les Québécois.e.s ne baissent la garde. Quelques décennies plus tard, alors que les inégalités se creusent (encore), il apparaît des plus pertinent de retourner à cette histoire populaire du Québec, certes pour honorer les combats courageux, menés avec ardeur et acharnement par ceux et celles qui nous ont précédé.e.s, mais aussi pour nous rappeler que l’histoire est cyclique et que la lutte est continuellement à répéter.

Hubert Sabino-Brunette
Adjoint à la programmation, DOCfest de l'Isle-aux-Coudres

Cinéastes

Richard Boutet

La carrière de Richard Boutet, réalisateur et producteur né à Montréal en 1940, qui oeuvra entre autres à l'ONF et au Vidéographe, a donné naissance à diverses créations cinématographiques telles que Le spasme de vivre, traitant du suicide chez les jeunes Québécois, La guerre oubliée, un long métrage qualifié d'« opéra-documentaire », et La turlute des années dures un documentaire sur la crise des années 30 récompensé de nombreux prix. Décédé en 2003, Richard Boutet fut un cinéaste engagé, autant par ses préoccupations sociales que par sa volonté de renouveler le documentaire.

Pascal Gélinas

De 1984 à 2009, Pascal Gélinas a été réalisateur à l’émission de télévision Science-Réalité, puis Découverte à Radio-Canada, où il réalise plus de trois cents reportages et dossiers. Il avait précédemment réalisé le long métrage de fiction Montréal Blues, coréalisé le court métrage documentaire Taire des hommes, et le long métrage documentaire La turlute des années dures, couronné de nombreux prix. En 2006, il réalise Le porteur d'eau, un documentaire célébré présenté dans une vingtaine de pays. S'ensuivront plusieurs documentaires primés, portant autant sur l'environnement que sur de grands artistes de théâtre, dont le portrait Gratien Gélinas, un géant aux pieds d’argile (2009), un documentaire sur son père le dramaturge Gratien Gélinas.