Abonnez-vous
Ce film est sorti de notre programmation
Retrouvez-le en location
Bande annonce
Encore 66 jours

Les tourmentes

Cinéaste : Pierre-Yves Vandeweerd Belgique, France, 2014 PRODUCTION : Cobra Films, Zeugma films
77'
Français, Occitan Anglais, Français

À propos de ce film

Résumé

La tourmente est une tempête de neige qui désoriente et égare. Elle est aussi le nom donné à une mélancolie provoquée par la dureté et la longueur des hivers. Là où souffle la tourmente, des hommes érigèrent des clochers pour rappeler les égarés. Et des bergers, au gré de leurs transhumances, usèrent de leurs troupeaux pour invoquer des âmes perdues ou oubliées.

Guidé par les sonnailles d’un troupeau et par les évocations des égarés, ce film est une traversée des tourmentes ; celles des montagnes et de l’hiver, des corps et des âmes, celles qui nous révèlent que ce que la nature ne peut obtenir de notre raison, elle l’obtient de notre folie.

L'avis de Tënk

Le territoire de cinéma des films de Pierre-Yves Vandeweerd n'est pas celui d’un pays, d’une identité ou d’une filiation. C'est un espace poétique qui s’est constitué, film après film, autour de sa préoccupation permanente pour ceux dont on a tenté d’effacer la mémoire, la parole et le corps… Les invisibles, incarcérés, déplacés, bâillonnés, errants, disparus… Toutes ces figures reléguées aux purgatoires du monde, sorties de nos mémoires collectives… C’est un cinéma bâti au contact des lieux, souvent désertiques, que le cinéaste a arpenté et éprouvé, ainsi que des récits des humains - morts ou vivants – qu’il reconvoque. Son cinéma s’ancre dans une pratique de chaque instant, se loge dans chaque détail… Éprouver la tourmente, le lieu même de l'errance intérieure et physique, en saisir le mouvement, le rythme, la circularité enivrante... Faire naître un film qui relie l'instant de l’être-là à l'infini mémoire des lieux, et repeupler l'espace du film des mille murmures des absents.

Javier Packer Comyn
Secrétaire général du Centre de l'audiovisuel à Bruxelles

Cinéaste

Pierre-Yves Vandeweerd

Pierre-Yves Vandeweerd est un cinéaste belge né en 1969, vivant aujourd’hui en Lozère. Il a fait des études d'anthropologie et civilisations africaines. De 2004 à 2008, il a dirigé Cinéma(s) d’Afrique(s), une résidence annuelle d’écriture et de réalisation documentaire destinée à de jeunes cinéastes sénégalais. Il a aussi été codirecteur du festival Filmer à tout prix de 2008 à 2011. Depuis 2014, il donne des séminaires de réalisation à la Haute École d'art et de design de Genève. Son œuvre s’inscrit dans la mouvance du cinéma du réel. Ses films, tournés pour la plupart en 16mm et super 8, à la fois poétiques, philosophiques et politiques, mettent en lumière les mécanismes de l’oubli et de la disparition à partir de destins individuels et collectifs. Pierre-Yves Vandeweerd a tourné dans plusieurs régions du monde : en Mauritanie, au Sahara occidental, au Soudan, en France. Son dernier film, Les éternels a été réalisé en Arménie et au Haut-Karabagh.