Ce contenu n'est pas disponible dans votre pays
Encore 21 jours
Bande annonce
Encore 21 jours

The People in the House

Cinéaste : Louise Bourque Québec, 1994 PRODUCTION : Louise Bourque
22'
Anglais

À propos de ce film

Résumé

Le film explore la dynamique d'une famille en situation de crise et interroge le rôle de la dévotion religieuse dans la perpétuation du dysfonctionnement par le refuge qu'elle offre. Entièrement tourné dans une maison dont on ne voit jamais l'extérieur, le film explore le concept de la demeure familiale en tant que lieu qui nous habite (ou qui nous hante) et explore l'espace physique en tant que métaphore d'un espace psychologique intérieur. Les différents éléments du film sont utilisés de façon expressive et poétique et œuvrent ensemble de manière à créer un univers claustrophobique, à la fois plausible et artificiel, où s'enchevêtrent la mémoire, l'imaginaire et le rêve, un lieu de tension entre l'harmonie et le chaos. Le texte de la voix off est tiré du catéchisme.

L'avis de Tënk

Atmosphère vaporeuse aux accents surréalistes, couleurs primaires lustrées, oscillations entre rêve éveillé et cauchemar religieux, cellule familiale éclatée : voici quelques mots pour décrire l’univers mystérieux de The People in the House, troisième film de Louise Bourque. Dans ce récit expérimental, la cinéaste explore la teneur inquiétante des secrets qui se dissimulent derrière les portes closes d’une maison. Quelles forces traversent ce lieu ? Qui sont ces gens qui partagent une même demeure ? Faisant de la dysfonction (narrative, formelle et sonore) un moteur poétique, Louise Bourque crée, dans The People in the House, une instabilité autour de la notion de refuge et propose une réflexion critique sur l’influence oppressante de la foi catholique sur les ménages des années cinquante. S’ajoute aux images ralenties de querelle familiale un chuchotement en voix off qui rappelle que « happiness is achieved by doing the will of God ». Le résultat est obsédant, insidieusement marquant dû à cette qualité onirique qui catalyse tensions intérieures et non-dits.

Alice Michaud-Lapointe
Auteure et doctorante en études cinématographiques

Cinéaste

Louise Bourque

Après un exil de 30 ans aux États-Unis et ailleurs, la cinéaste Louise Bourque est récemment revenue s’établir dans son Edmundston natal, au Nouveau-Brunswick. Ses films ont été projetés dans une cinquantaine de pays et diffusés sur les ondes de PBS et de Sundance Channel aux États-Unis, ainsi qu’à Télé-Québec au Canada et SBS en Australie. Son œuvre a été présentée dans des musées prestigieux et des galeries dans le monde entier, notamment le Musée de la Civilisation et le Musée national des beaux-arts du Québec à Québec; la National Gallery of Art à Washington, DC; le Museum of Modern Art et le Whitney Museum of American Art à New York.