Ce contenu n'est pas disponible dans votre pays
Encore 28 jours
Bande annonce
Encore 28 jours

La liberté en colère

Cinéaste : Jean-Daniel Lafond Québec, 1994 PRODUCTION : ONF
73'
Français

À propos de ce film

Résumé

Documentaire sur quatre personnages qui furent au début des années 70 les acteurs d'une période mouvementée d'affirmation nationale au Québec : Pierre Vallières, Charles Gagnon, Francis Simard et Robert Comeau. Regard sur leur engagement social et politique sur fond de séquences d'archives et de chansons de Plume Latraverse.

L'avis de Tënk

Dans les échanges entre Pierre Vallières et Charles Gagnon, on sent les tiraillements de la gauche québécoise. Les deux hommes se respectent, ont de l'amitié l'un pour l'autre, mais leurs positions idéologiques sont devenues inconciliables. Ce film est d'autant plus intéressant qu'ils ont été les deux grands penseurs du FLQ.

Il est regrettable que Francis Simard ait un rôle aussi effacé. Sauf à la toute fin du film, il est en quelque sorte un personnage de soutien. Dans les échanges entre lui et Pierre Vallières, mêmes positions idéologiques inconciliables qu'entre Pierre Vallières et Charles Gagnon.

Un regret : lors du référendum de 1980, Charles Gagnon et le mouvement En lutte !, qu'il avait fondé, ont refusé d'appuyer le « oui » selon l'argument que, dans un Québec souverain dirigé par le Parti québécois, la classe ouvrière subirait la même domination qu'avec le fédéralisme canadien. Malheureusement, le sujet n'est pas abordé.

Jean-Pierre Masse
Cinéaste

Cinéaste

Jean-Daniel Lafond

Jean-Daniel Lafond est né en France, où il a été professeur de philosophie, critique de cinéma et théoricien, tout en étant chercheur en sciences de l’éducation et spécialiste de la pédagogie des médias. Il est arrivé au Canada en 1974 comme professeur invité à l’Université de Montréal. À partir de 1983, il se consacre au cinéma, à l’écriture, à la radio et au théâtre. En 1985, il réalise à l'ONF son premier long métrage, Les traces du rêve, sur le cinéaste Pierre Perrault.

Depuis, il a écrit et réalisé quinze films qui s’inscrivent dans la continuité du cinéma documentaire de création dont : La liberté en colère (1994), Haïti dans tous nos rêves (1996), L’heure de Cuba (1999), Folle de Dieu (2008). Ses films et ses livres lui ont valu de nombreuses distinctions au Canada et à l’étranger, dont le prix Lumières en 1999 et plusieurs prix Gémeaux.