Ce contenu n'est pas disponible dans votre pays Abonnez-vous
Encore 32 jours
Bande annonce
Encore 32 jours

Crédule incrédule

Cinéaste : Helgi Piccinin Québec, 2017 PRODUCTION : Voir autrement
15'
Anglais Français

À propos de ce film

Résumé

Crédule incrédule nous plonge au sein d'une équipe démocrate de Boston durant les toutes dernières heures des élections américaines de 2016 ayant mené à la victoire de Donald Trump. Nous y suivons Dana Ribeiro, une conseillère municipale et militante démocrate, alors qu'elle travaille avec passion et acharnement à faire sortir le vote dans le but de faire élire la première femme présidente des États-Unis, Hillary Clinton. Depuis les appels téléphoniques, le porte-à-porte, jusqu'au grand rassemblement de bénévoles, partisans et politiciens pour assister au dévoilement des votes, Crédule incrédule fait revivre un moment historique teinté de déception et de peur.

L'avis de Tënk

À en croire les sondages à l’époque, c’était plutôt la victoire que devait capter la caméra de Helgi Piccinin, en suivant une jeune militante démocrate, de ses derniers porte-à-porte dans le district de Worcester au Massachusetts à la grande soirée électorale du 8 novembre 2016. Hillary Clinton aspirait à devenir la première femme présidente des États-Unis. C’est finalement la vedette de téléréalité et milliardaire autoproclamé Donald Trump qui a remporté le scrutin.

La faute à la colère, à l’indignation ou peut-être à l’aveuglement, ce documentaire entre plutôt dans l’intimité et l’intensité de l’émotion changeante qui a accompagné le dépouillement des urnes en 2016, dans le camp démocrate. « J’ai travaillé trop fort pour cette merde », résumera Dana Ribeiro, bénévole pour la campagne des démocrates dans ce coin de la Nouvelle-Angleterre. Au loin, un partisan portant une casquette « Make Racists Afraid Again » fond en larmes.

L’Amérique venait de faire son entrée dans un état de crédulité et d’incrédulité. Celui-là même qui a défini les quatre dernières années de l’ère Trump.

Fabien Deglise
Journaliste au Devoir

Cinéaste

Helgi Piccinin

Helgi Piccinin est un cinéaste québécois qui développe depuis 2005 une approche documentaire intimiste marquée par une grande sensibilité aux thèmes de l’identité et de la différence. Fort d’une riche expérience sur le terrain et d’études cinématographiques au Québec et en France, le réalisateur amorce sa démarche artistique en parcourant l’Europe, l’Asie et l’Amérique latine. Il braque ensuite sa caméra sur des récits plus près de chez lui, notamment à Québec (La paix seulement, Dans le coin du Saint-Sauveur, Coureurs des toits), à Montréal (Des insectes et des hommes) et aux États-Unis (Belief Disbelief). En 2020, il propose une immersion encore plus personnelle avec son premier long métrage, Champions, dont le protagoniste est son frère autiste.