Ce contenu n'est pas disponible dans votre pays
Ce film n'est plus
disponible dans
notre programmation
Bande annonce
Ce film n'est plus
disponible dans
notre programmation

La Conférence des Femmes. Nairobi 85

Cinéaste : Françoise Dasques France, 1985 PRODUCTION : Centre audiovisuel Simone de Beauvoir
60'
Anglais, Français Français

À propos de ce film

Résumé

Après Mexico 1975 et Copenhague 1980, les Nations unies font le choix du Kenya pour la 3e Conférence mondiale sur les femmes. Parallèlement à la Conférence officielle des États de juillet 1985 se tient le Forum des organisations non-gouvernementales (O.N.G.), auquel participent 12 000 femmes. Pendant dix jours, sur le campus de l’Université, elles se rencontrent pour débattre des questions de politique générale et féministe : paix, développement, apartheid, lesbianisme, violences et mutilations sexuelles, Israël/Palestine, etc.

L'avis de Tënk

Une petite équipe composée de la réalisatrice, de Perinne Rouillon au son et d’Anne Faisandier à l’image se rend au Kenya à l’invitation du Centre Simone de Beauvoir pour rendre compte du bouillonnement et de la force de propositions de ce rassemblement inédit.
Le Forum des ONG est une réponse politique à la conférence officielle de l’ONU et à sa routine en créant un lieu de débats autour d’expériences, de projets et de luttes à mener. C’est aussi l’expression du féminisme transnational. Le choix du Kenya permet également aux femmes des pays de la région de participer. Celles-ci dénoncent la non prise en compte du rôle économique des femmes et soulignent la faiblesse ou la non-existence des mesures gouvernementales depuis la conférence de l’ONU en 1975 ainsi que l’absence des femmes dans les instances de décision. La question de l’oppression spécifique des femmes non occidentales y sera soulignée par Angela Davis notamment. Les ateliers des mouvements de femmes lesbiennes seront également un des temps fort de cette rencontre.

Nicole Fernández Ferrer
Déléguée générale du Centre audiovisuel Simone de Beauvoir
avec l’aide d’Anne-Laure Berteau

Cinéaste

Françoise Dasques

Réalisatrice formée au cinéma direct dans la ligne du film ethnographique et dans le cadre des Ateliers Varan, Françoise Dasques a notamment traité, en vidéo légère, divers thèmes espagnols et hispano-américains : "Humberstone, Chile" (1987) ; "Paraguay, tierra colorada" (1988) ; "Espagnoles-françaises" (1990) ; "Federica Montseny, ministre de la République" (1990) ; "Augusto Roa-Bastos en exil toulousain" (1990).
Historienne de l'art, elle travaille aujourd'hui sur le patrimoine et l'influence du laboratoire français d'architecture dans le monde global du 19e siècle.