Encore 18 jours

Inuk en colère

Cinéaste : Alethea Arnaquq-Baril Canada, 2016 PRODUCTION : Unikkaat Studios, ONF, EyeSteelFilm
82'
Anglais, Inuktitut Anglais, Français

À propos de ce film

Résumé

Ce long métrage documentaire aborde la pratique ancestrale de la chasse au phoque. Aspect important du mode de vie inuit, la chasse au phoque constitue depuis longtemps un sujet de controverse. Mais voilà qu’une nouvelle génération d’Inuit animés d’un sentiment de justice et dotés d’un sens de l’humour bien particulier tire profit des médias sociaux pour défier les opposants à cette pratique et s’inviter à la conversation sur cet enjeu. Originaire d'Iqaluit, la réalisatrice Alethea Arnaquq-Baril se joint à ses compatriotes militants alors qu’ils remettent en question les anciennes perceptions à l’égard des Inuit et se présentent au monde entier comme un peuple moderne ayant terriblement besoin d’une économie durable.

L'avis de Tënk

Avec une approche très personnelle, la cinéaste raconte la chasse au phoque et expose ses impacts, du point de vue des Inuit, de sa communauté. Habilement construit, ce film se développe ainsi comme une réponse intelligente et touchante à la désinformation volontaire des groupes de défense des animaux. Cette chasse est alors associée à une vie collective, empreinte de partage, qui découle d’un savoir ancestral reposant sur un respect envers une nature nourricière au centre d’une économie responsable et durable. Animée par une volonté de pédagogie et de dialogue, Alethea Arnaquq-Baril y affirme néanmoins une colère digne et féconde qui atteint la cible, notamment à cause de sa sincérité. Bref, elle signe avec Inuk en colère un documentaire politiquement chargé d’une grande honnêteté.

Hubert Sabino-Brunette
Enseignant, programmateur

Cinéaste

Alethea Arnaquq-Baril

Exploitant le pouvoir de persuasion du cinéma, la cinéaste inuite Alethea Arnaquq-Baril réalise des films primés sur la vie et la culture inuites, dont Lumaajuuq: The Blind Boy et Tunniit: Retracing the Lines of Inuit Tattoos. En 2016, son long métrage documentaire Inuk en colère, vibrant plaidoyer en faveur de la chasse au phoque, a suscité l’intérêt du monde entier et recentré le débat, en plus de remporter les prix du public à Hot Docs et au festival TOP Ten du TIFF. Alethea Arnaquq-Baril dirige Unikkaat Studios, sa propre compagnie de production basée à Iqaluit, au Nunavut.