Ce contenu n'est pas disponible dans votre pays
Encore 28 jours
Bande annonce
Encore 28 jours

Un jeu si simple

Cinéaste : Gilles Groulx Québec, 1964 PRODUCTION : ONF
30'
Français

À propos de ce film

Résumé

Documentaire spectaculaire sur le hockey, sport national des Québécois, et l'équipe des Canadiens de Montréal des années 1950-1960. Les joueurs sont des héros nationaux : Jacques Plante, Bernard Geoffrion, Henri Richard et les autres. En 1955, l'idole Maurice Richard vient d'être puni pour avoir frappé un arbitre. Comme un seul homme, le peuple descend dans la rue, et c'est l'émeute...

L'avis de Tënk

Le titre est ironique. Le hockey n’est pas un jeu si simple. Gilles Groulx en montre toute la complexité et la beauté dans ce court métrage grandiose, qui allie couleur et noir et blanc. Des images de la joute à couper le souffle, filmées à hauteur d’hommes (du jamais vu à l’époque), un montage prodigieux, qui donne à notre sport national une dignité insoupçonnée et vient magnifier ses héros (les joueurs) et ses spectateurs (les gens de la rue).

Marc St-Pierre
Conservateur de collection, Office national du film du Canada

Cinéaste

Gilles Groulx

Né dans le quartier Saint-Henri à Montréal, en 1931, Gilles Groulx est disparu prématurément en août 1994, à l’âge de 63 ans. Il a laissé une œuvre forte, engagée, militante, révolutionnaire, subversive et exigeante, mais toujours bien ancrée dans la réalité, c’est-à-dire proche des préoccupations et des aspirations des travailleurs, des gens ordinaires et du peuple. La place de Gilles Groulx dans le paysage cinématographique d’ici est capitale. Ses films ont contribué à l’émergence d’un cinéma national au Québec, ont ouvert le chemin et montré la voie à suivre aux cinéastes québécois. On lui doit notamment ces œuvres majeures : Les Raquetteurs (1958), Le chat dans le sac (1964), Entre tu et vous (1970), 24 heures ou plus (1973).