Ce contenu n'est pas disponible dans votre pays
Encore 29 jours
Bande annonce
Encore 29 jours

Waiting for August

Cinéaste : Teodora Ana Mihai Belgique, 2014 PRODUCTION : Clin d'Œil Films, A Private View
88'
Roumain Anglais, Français

À propos de ce film

Résumé

Tandis que leur mère est partie travailler en Italie pour subvenir à leurs besoins, Georgiana, quinze ans, s'occupe de ses six frères et sœurs dans la banlieue de Bacău en Roumanie. Inspirée par sa propre douleur quant à une séparation similaire, la cinéaste brosse un portrait nuancé et tendre de ces enfants aussi courageux que forcément fragilisés par cette situation, en attendant l'été.

L'avis de Tënk

Une mère partie travailler en Italie. Le quotidien de sept frères et soeurs roumain.e.s. Dans ce petit appartement où l’absence semble éternelle, les enfants attendent l’été, sa chaleur, la liberté promise des vacances. Ils attendent les appels de leur mère, ses cadeaux qui arrivent par la poste comme des caresses de consolation et son retour à la maison. Un territoire familial s’effrite peu à peu dans la distance pour laisser place à des banalités trop souvent douloureuses. Pour Georgiana, 15 ans, le temps est immobile, même si les jours passent et les tâches domestiques se multiplient. Elle réussit comme elle peut à maintenir sa famille à flot. Ici, l’enfance est sublime, malgré tout. Elle est combative, puissante, imaginative et pleine d'espoir.

Nadine Gomez et Khoa Lê
Cinéastes

Cinéaste

Teodora Ana Mihai

Teodora Ana Mihai est née à Bucarest en avril 1981 sous le régime dictatorial de Nicolae Ceaușescu. En 1989, elle a rejoint la Belgique pour y retrouver ses parents, qui avaient fui l'année précédente. Après avoir étudié aux États-Unis, elle est revenue en Belgique où elle a travaillé comme assistante réalisatrice et en télévision. Elle décide finalement de se consacrer à ses propres projets et réalise son premier long métrage documentaire : "Waiting for August". Elle développe un nouveau documentaire, "The Disposables", sur les orphelins de la guerre de la drogue au Mexique, en collaboration avec le jeune écrivain mexicain Habacuc Antonio de Rosario. Les films de Teodora cherchent à trouver un équilibre entre pertinence sociale et poésie audiovisuelle.