Ce contenu n'est pas disponible dans votre pays
Encore 23 jours
Bande annonce
Encore 23 jours

Libre

Cinéaste : Michel Toesca France, 2018 PRODUCTION : Sanosi Productions
100'
Anglais, Arabe, Français, Italien Anglais, Français

À propos de ce film

Résumé

La Roya, vallée du sud de la France frontalière avec l’Italie. Cédric Herrou, agriculteur, y cultive ses oliviers. Le jour où il croise la route des réfugiés, il décide, avec d’autres habitants de la vallée, de les accueillir. De leur offrir un refuge et de les aider à déposer leur demande d’asile. Mais en agissant ainsi, il est considéré hors-la-loi... Michel Toesca, ami de longue date de Cédric habitant aussi la Roya, l’a suivi durant trois ans.

L'avis de Tënk

Quel rôle jouons-nous dans l’Histoire ? Alors qu’il est aisé de regarder de haut a posteriori, dans les livres, les gens qui ont été lâches, qui ont collaboré, qui ont détourné le regard dans les grands moments où l’humanité était mise à mal, rien n’est moins sûr que notre attitude dans ces mêmes instants. Saurions-nous reconnaître la gravité ? Aurions-nous le courage requis ? Le sacrifice individuel nous paraîtrait-il justifié ou les excuses et la déresponsabilisation prendraient le dessus ? Cédric Herrou, paysan, s'occupait de ses oliviers dans la vallée de la Roya quand il a été confronté à l'arrivée progressive des migrants africains dans la région. De témoin, il s'est transformé en citoyen. En venant en aide, en acceptant de ne pas détourner le regard, en se mettant en danger, Herrou nous rappelle simplement que l'Histoire n'attend pas les livres pour être en marche. À chacun.e de se questionner sur le rôle à y jouer.

Naomie Décarie-Daigneault
Directrice artistique de Tënk

Cinéaste

Michel Toesca

Michel Toesca est né à Nice en 1960. Il découvre le cinéma à l’âge de 14 ans en participant au tournage et au montage d’un court métrage de son cousin, le photographe Jean-Louis Martinetti. Fasciné par le langage cinématographique, il emprunte la caméra double 8 de son père et commence à tourner et monter ses premiers films. Il s’installe à Paris en 1978 et y débute des études en cinéma qu’il quitte en cours de deuxième année pour tourner et produire ses films tout en travaillant comme assistant puis réalisateur. Il apprend la prise de son et d’image pour être le plus autonome possible dans sa démarche de cinéaste. Après avoir travaillé sur plusieurs émissions de télévision, il rejoint la cinéaste Claire Simon pour travailler en tant que concepteur sonore et monteur sur certains de ses longs métrages documentaires : 800 km de différence - Romance et Mimi avant de réaliser son propre premier long métrage: J’irai cracher sur vos tongs en 2005. En 2008, il déménage à Saorge, dans la vallée de la Roya, et continue à produire et tourner ses films de façon de plus en plus indépendante.