Ce contenu n'est pas disponible dans votre pays
Encore 21 jours
Bande annonce
Encore 21 jours

Les invisibles

Cinéaste : Sébastien Lifshitz France, 2012 PRODUCTION : Zadig Productions
112'
Français

À propos de ce film

Résumé

Ces hommes et ces femmes, né.e.s dans l'entre-deux-guerres, n'ont aucun point commun sinon celui d'être homosexuel.le.s et d'avoir choisi de le vivre au grand jour, à une époque où la société les rejetait. Ces personnes ont aimé, lutté, désiré, fait l'amour. Aujourd'hui, elles racontent ce que fut cette vie insoumise, partagée entre la volonté de rester des gens comme les autres et l'obligation de s'inventer une liberté pour s'épanouir.

L'avis de Tënk

C’est l’histoire de Yann et Pierre, Bernard et Jacques, Pierrot, Thérèse, Christian, Catherine et Élisabeth, Monique, Jacques… C’est l’histoire absolument unique et irréductible de ces couples et de ces individus qui n’ont de commun que le fait d’avoir aimé différemment, à une époque où l’hétérosexualité n’était pas qu’une norme, mais un dictat. Malgré le poids et les stigmates imposés à quiconque outrepassait les rigides conventions d’une France encore bien catholique et bien conservatrice, on perçoit chez chacun de ces êtres une farouche détermination conduite par un désir qui ne se laisse pas contrôler.

La somme de ces récits mis bout à bout célèbre cette pulsion de vie, ce besoin de liberté irrépressible, qui ont permis à des êtres de braver les tabous pour vivre leur désir au grand jour. À les entendre nous raconter leurs combats quotidiens pour revendiquer leur droit à l’amour, force est de constater qu’aucune répression ne peut venir à bout d’un combat si juste. Certes, on peut enfermer des êtres, les psychiatriser, les marginaliser. Mais le désir demeure, souterrain, irrépressible, et il finit par ressurgir à la surface et à tout embraser. Les superbes archives - filmées par Carole Roussopoulos - montrant la première manifestation en France de femmes pour l'avortement et les actions du Front Homosexuel d’Action Révolutionnaire donnent à voir à quoi ressemble l’éruption du volcan après autant de refoulement. Libérateur !

Naomie Décarie-Daigneault
Directrice artistique de Tënk.ca

Cinéaste

Sébastien Lifshitz

Sébastien Lifshitz est un réalisateur et scénariste français né en 1968 à Paris. Après des études d’histoire de l’art à l'École du Louvre, Sébastien Lifshitz travaille dès 1990 dans le milieu de l’art contemporain, que ce soit comme assistant auprès du conservateur Bernard Blistène au Centre Georges-Pompidou ou de la photographe plasticienne Suzanne Lafont. En 1994, il se tourne vers le cinéma et réalise son premier court-métrage, Il faut que je l’aime. En 2012, il réalise Les invisibles, présenté en sélection officielle au Festival de Cannes. Le film obtiendra le César du meilleur film documentaire. Sébastien Lifshitz poursuit sa démarche documentaire autour des questions du genre et du féminisme avec Bambi (2013) et Les vies de Thérèse (2017), sélectionné à La Quinzaine des Réalisateurs à l'occasion du 69e Festival de Cannes.