Ce contenu n'est pas disponible dans votre pays Abonnez-vous
Encore 53 jours
Bande annonce
Encore 53 jours

Rien n'oblige à répéter l'histoire

Cinéaste : Stéphane Gérard France, 2014 PRODUCTION : Stéphane Gérard
94'
Anglais Français

À propos de ce film

Résumé

Les émeutes de Stonewall, symbole de la libération homosexuelle, ont eu lieu dans le New York de 1969. En 2012, quarante-trois ans plus tard, Rien n'oblige à répéter l'histoire s'intéresse aux spécificités de la communauté née de cet évènement et tente de comprendre comment celle-ci parvient à transmettre et faire perdurer le vaste projet de transformation à l'origine de ce mouvement. Sept conversations abordant les politiques des minorités sexuelles et les luttes contre l'épidémie de sida se rencontrent pour proposer leurs analyses, raconter leurs tentatives et réunir leurs idéaux. Partageant un criant désir de justice et s'inscrivant dans les domaines des archives, de la vidéo, du militantisme ou de la création d'espaces communautaires, leurs projets traversent les époques : ils ont retenu les leçons du passé et portent vers l'avenir un regard utopique.

Présenté par:

Massimadi

L'avis de Massimadi

Ce documentaire a été présenté au festival Massimadi à Montréal en février 2014. Il a touché à la fois l’équipe et le public pour l’excellent travail de recherche qui s’y dégage et son hommage aux organismes communautaires qui sont le cœur du mouvement LGBT. Les enjeux intersectionnels par rapport aux femmes lesbiennes et aux personnes noires sont bien démontrés. La thématique correspondait d’emblée à la raison d’être du festival. En tant qu’organisme représentant les communautés noires LGBTQ+, la nécessité de documenter et d’archiver nos histoires pour léguer un héritage aux générations futures est vitale, surtout lorsque l’on sait que notre place dans l’histoire et nos contributions sont souvent ignorées et méconnues. Les enjeux présentés dans ce film sont encore très d’actualité. Il faut connaître son histoire pour bâtir à partir de ce qui a été fait et pour que les luttes passées ne soient pas vaines.

Laurent Lafontant
Président de la fondation Massimadi

Cinéaste

Stéphane Gérard

Le cinéma expérimental de Stéphane Gérard se concentre sur les luttes politiques et l'histoire des représentations du genre, de l'orientation sexuelle, du VIH/sida et des personnes racisées: Rien n'oblige à répéter l'histoire (2014), La machine avalée (2015), Entre garçons (2018). Sa pratique intègre une réflexion sur la préservation des archives audiovisuelles, la programmation de films et la distribution au sein de What's Your Flavor?, un collectif consacré à la diffusion du cinéma expérimental queer en France.