Ce contenu n'est pas disponible dans votre pays
Encore 30 jours
Bande annonce
Encore 30 jours

Mambo

Cinéastes : Wilnie Saint-Jean , Freud Drouillard , Clémence Vandycke , Nathan Kneeshaw-Smargiassi Haïti, Québec, 2017 PRODUCTION : Ciné Institute, Cégep de Saint-Laurent
7'
Créole Haïtien Anglais, Français

À propos de ce film

Résumé

Malgré les efforts des colonisateurs et des hégémonistes pour éradiquer le vaudou d'Haïti, la religion persiste, à contre-courant de la discrimination qui existe dans le pays. Mambo fait le portrait de Fanise, une prêtresse vaudoue, qui nous éclaire sur les secrets de cette religion à la nature inclusive. Film réalisé dans le cadre de l'échange international étudiant entre le département de cinéma et communication du cégep de Saint-Laurent et le Ciné Institute de Jacmel en Haïti.

Présenté par Massimadi:

Massimadi

L'avis de Tënk

Présenté en février 2019 dans le cadre de la 11e édition de Massimadi, festival des films et des arts LGBTQ+ afro, le documentaire Mambo faisait partie d’une série de courts métrages. Pour le festival, il était incontournable de le présenter. Non seulement le film regroupe les composantes LGBT et afro, mais ce film parle d’une réalité haïtienne, un fait rare, et encore plus spécifiquement du vaudou.

Alors que les religions chrétiennes en Haïti sont souvent utilisées pour prôner un discours d’intolérance - ou de haine vis-à-vis la communauté LGBT - ce documentaire montre comment le vaudou, une spiritualité très présente dans la culture et l’histoire haïtiennes, intègre les personnes LGBT en son sein. Ce documentaire démystifie à la fois le vaudou, souvent diabolisé, et montre comment une religion non occidentale, importée de l’Afrique de l’Ouest par les anciens esclaves, peut être plus ouverte sur les questions LGBT.

En Haïti, on se sert de la Bible pour dire que l’homosexualité ne fait pas partie de la culture du pays. Avec un film comme Mambo, on peut arguer qu'en fin de compte, c’est plutôt l’homophobie telle qu’elle est véhiculée en Haïti qui serait une importation occidentale.

Laurent Maurice Lafontant
Président de la Fondation Massimadi

Cinéastes

Wilnie Saint-Jean

Wilnie Saint-Jean est née dans la ville de Jacmel en Haïti. Au cours de ses études au Ciné Institute - la seule école de cinéma en Haïti - de 2014 à 2016, elle se spécialise en direction de la photographie et fait aussi de la production. Après ses études, elle participe à la formation en production de films documentaires de HaïtiDocs, et est supportée par la fondation FOKAL pour approfondir ses connaissances sur la création de films documentaires. Désormais, elle se consacre à filmer le réel et veut utiliser le cinéma comme arme pour sensibiliser et dénoncer. Wilnie St-Jean est une cinéaste en devenir et en constante évolution.

Freud Drouillard

Freud Drouillard est né en 1994 à Jacmel en Haïti. Après ses études classiques, il fait son entrée au Ciné Institute de Jacmel, la seule école de cinéma en Haïti, où il étudie le cinéma et se spécialise en montage. Il obtient son diplôme puis travaille sur plusieurs projets de fictions, documentaires, ainsi que sur des émissions de télé et des vidéoclips pour lesquels il assure le montage. Il réalise aussi des courts métrages.

Clémence Vandycke

Originaire de Montréal, Clémence s'intéresse au cinéma d'abord à travers le jeu, puis par la production. Elle étudie en cinéma au cégep de Saint-Laurent où elle coréalise le film Mambo en collaboration avec le Ciné Institute de Jacmel en Haïti. Ayant plusieurs cordes à son arc, Clémence complète un certificat en études autochtones et se dirige aujourd'hui vers l'art-thérapie.

Nathan Kneeshaw-Smargiassi

Nathan Kneeshaw-Smargiassi a fait ses études en cinéma au cégep Saint-Laurent, où il a coréalisé Mambo lors d'un échange étudiant en Haïti. Il a poursuivi quelque temps ses études en cinéma à l'UQAM, pour ensuite bifurquer vers des études en philosophie. Nathan a depuis donné des ateliers de cinéma dans des classes d'accueil pour immigrants, et fait du travail de rue dans le quartier de Villeray. Présentement, Nathan s'intéresse au cinéma expérimental ; il approche le réel de manière documentaire tout en jouant avec la forme du dispositif cinématographique.