Encore 43 jours

Sur les traces de Marguerite Yourcenar

Cinéaste : Marilú Mallet Québec, 2011 PRODUCTION : Ciné Qua Non, Les Films de l'Atalante, Domino Films
83'
Français

À propos de ce film

Résumé

Sur les traces de Marguerite Yourcenar convie le spectateur, à la façon d’un road movie, à reprendre les principaux chemins parcourus par l’écrivain, à poser leur regard sur les paysages qu’elle a vus, à découvrir les lieux dont elle s’est imprégnée. Par un traitement impressionniste visant surtout à explorer de façon sensorielle l’univers de Marguerite Yourcenar, ce film nous fait voyager tantôt en Europe, en Amérique, en Égypte et en Inde. Par les mots de l’écrivaine et les témoignages de ceux qui l’ont connue, la réalisatrice sonde la mémoire de cette femme, la puissance de ses écrits, ses actions écologiques et la relativité du bonheur.

L'avis de Tënk

À venir

Cinéaste

Marilú Mallet

Marilú Mallet est une réalisatrice chevronnée née à Santiago, au Chili, et établie au Québec depuis les années 70. Diplômée de la Faculté d'architecture de Santiago, elle a également complété un certificat d'études cinématographiques, une maîtrise en histoire de l'art et un doctorat en études françaises de l'Université de Montréal.

Elle a fait ses premières réalisations à l'Office national du film du Canada. Son premier film de fiction, Il n'y a pas d'oubli, une coréalisation, a obtenu une mention en 1976 au Festival de Locarno. Parmi ses réalisations figurent L'Évangile à Solentiname (1979), sur le poète nicaraguayen Ernesto Cardenal, Les Borges (1977), portrait anthropologique d'une famille portugaise vivant à Montréal et Journal inachevé (1983), documentaire-fiction à caractère autobiographique sur l'exil. Réalisé en 2004, son documentaire La Cueca Sola sur le coup d'État chilien lui a valu une nomination aux prix Gémeaux en 2005, le prix du public au Cine Las Americas International Film Festival d’Austin au Texas, et les mentions « meilleur documentaire canadien » et « meilleure réalisatrice » au festival Hot Docs de Toronto. En 2013, au Festival international de cinéma de Valdivia au Chili, Marilú a reçu le Prix de la trajectoire pour l’ensemble de son œuvre. En 2014, elle finit son dernier film tourné au Chili, Au pays de la muraille enneigée.