Ce contenu n'est pas disponible dans votre pays
Ce film est sorti de notre programmation
Retrouvez-le en location
Bande annonce
Encore 257 jours

Bloody Daughter

Cinéaste : Stéphanie Argerich Suisse, France, 2012 PRODUCTION : Idéale Audience, Intermezzo Films
96'
Anglais, Espagnol, Français, Japonais Anglais, Français

À propos de ce film

Résumé

Les pianistes Martha Argerich et Stephen Kovacevich, deux géants du monde musical classique, sous le regard de leur fille Stéphanie. Un portrait de famille intimiste qui questionne la relation entre une mère « déesse » et ses trois filles. Comment concilier maternité et carrière artistique, épanouissement personnel et vie de couple ? Une plongée saisissante au cœur de la galaxie Argerich, une famille matriarcale hors du commun.

L'avis de Tënk

Martha, la légende. À travers les yeux de sa fille Stéphanie, sa complice. L’enfant qui la suivait en tournées, qui dormait sous le piano, a aujourd’hui 34 ans et tient la caméra. La mère continue d'arpenter le monde, de concert en concert. Elle se laisse filmer au réveil, à table, au piano. Entre les plans, comme entre les lignes, se tisse le chemin de vérité que tout enfant d’une artiste immense doit faire pour trouver sa place dans la vie et le regard de son parent. Avec une franchise désarmante et une tendresse infinie pour la femme habitée et inspirée qui l’a portée, la cinéaste compose un portrait inusité et surprenant. La musique jouée par Martha ponctue la partition du film qui se dévoile comme une plongée sans fard dans la vie d’une interprète surdouée. Une mère absente mais aimante à sa manière, qui réfléchit à voix haute, accent argentin en prime, aux mystères de cette vie qui l’a choisie. Elle cherche ses mots. Hésite. Questionne. Devant sa fille, la mère, si proche et si lointaine, parle de son inatteignable amour, Chopin. À cette caméra vérité, elle confie l’angoisse qui l’étreint avant les concerts.

Mais le film devient plus étonnant lorsque la bloody daughter, la plus jeune des trois filles de Martha et sa préférée, insère à son œuvre les films de famille. On entre alors dans la maison familiale aux portes ouvertes, où circulaient dans les années 1980 les amants musiciens, les amis, les gardiens. Dans ces images au grain désuet, les filles de Martha apparaissent, avec leur vision de la transmission, de la création et de la part d’ombre de cette femme au caractère bien trempé. L’amour de la vie transpire, par petites touches puis par bouffées. Elles iront ensemble jusqu’en Argentine, pays natal de Martha. Mais ce que la fille cherche ne se trouve pas là, dans ces rues, dans cette ville. Sa mère n'appartient à rien d’autre qu'à la musique et à cette vie folle de soliste. C’est sa mère et elle l’aime comme elle est. Dans cette vie hors vie, hors temps, hors sol. Cette vie de « déesse » surnaturelle, fragile et invincible, qui semble voler au-dessus des choses. Un document d’une force exceptionnelle.

Jennifer Alleyn
Cinéaste

Cinéaste

Stéphanie Argerich

Stéphanie Argerich est la fille de deux illustres pianistes de renommée internationale : Martha Argerich et Stephan Kovacevich. Née à Berne en 1975, elle a la nationalité suisse, argentine et belge. Elle a d'abord étudié le russe à Moscou, puis la photographie à New York. À Paris, elle suit une formation complémentaire en technique vidéo et réalise ses premiers moyens métrages. Bloody Daughter est son premier long métrage documentaire. En 2003, le film a reçu le FIPA d'or dans la catégorie Musique et spectacles.