Item 1 of 4

Archive

100'

France, 2017

Production : ARCHIPEL 35, Buddy Movies

Programmed by Naomie Décarie-Daigneault

French

English


The films of Mariana Otero



Synopsis


With The Assembly, Mariana Otero takes us to the heart of the "Nuit debout" movement that shook Paris in spring 2016, and interrogates the notion of collective speech.

A word from Tënk


« Il faut dire aussi que je retrouvais à Nuit debout, une problématique qui m’obsède comme citoyenne et qui fait le cœur de mon cinéma depuis 25 ans : comment construire quelque chose ensemble tout en considérant chacun dans sa singularité? Comment réinventer le collectif ? »
Mariana Otero s’est retrouvée comme citoyenne à Nuit debout, puis s’est mise à filmer, parce que c’est ainsi qu’elle pense, agit, vit. On le sent, dans les images fébriles et brouillonnes du film, tâtonnantes, que tout le monde cherche, Otero y compris. Ce que Nuit debout réussit à trouver n’est pas clair. Mais Otero y trouve un filon assez essentiel : à qui revient la parole ? Est-ce à celui qui a le plus gros micro ? Est-ce à celui qui terrorise le plus ? Est-ce au plus enjôleur ? Est-ce au poète ? Ou bien à l’homme au souffle court, qui bégaie et hésite ? À la femme qui ne crie pas ? À cet homme qui a besoin du travail délicat de l’interprète ? L’Assemblée donne à voir un exercice de tâtonnement du partage - juste - de la parole. Et au final, ce qui me taraude face à ces exercices essentiels pour réinventer le pouvoir se situe pourtant à l’autre bout du spectre : qui se soucie de l’écoute ?

Naomie Décarie-Daigneault
Tënk’s Artistic Director

Item 1 of 4
Item 1 of 4

Item 1 of 4