Item 1 of 4

Archive

89'

Quebec, 2019

Production : Les Films de l'Autre

Programmed by Hubert Sabino-Brunette

French

English


Society



Synopsis


Une classe pas comme les autres, celle de madame Loiseau, qui transmet le français à des arrivants adultes, certains illettrés. Avides d’étudier, d’apprendre, de trouver du travail, et d’élever leur famille paisiblement, leurs histoires de douleur et d’espoir convergent dans la classe de cette « enseignante-orchestre » qui incarne humanité, altruisme et dévouement.

A word from Tënk


Ce documentaire nous fait entrer dans la classe de francisation de Mme Loiseau, une enseignante d’origine haïtienne dévouée et attachante. Modèle d’émancipation et de respect, elle devient pour ces immigrant.e.s une véritable porte d’entrée vers une société québécoise métissée et riche de ses différences. Dans ce presque huis clos, la caméra cadre de près les visages, donnant à voir une large gamme d’émotions allant de la joie à la fierté, en passant par le doute, la déception et la colère. Emplie de tendresse, cette proximité avec les protagonistes participe à créer un attachement et un sentiment d’admiration devant l’ampleur de cette tâche ardue qu’est l’apprentissage d’une nouvelle langue, à l’âge adulte.
Ce film évoque des bribes de réflexions intéressantes sur le sentiment d’appartenance (ou d’exclusion) de ces immigrant.e.s à la culture québécoise ou encore sur la place des femmes dans la société. Mais le cinéaste Andrés Livov se concentre plutôt sur ce qui rassemble ce groupe bigarré, sur les solidarités parfois émouvantes qui se créent au sein de cette collectivité aux racines multiples. La langue est donc une histoire d’amour témoigne ainsi du courage de ces personnes qui ont quitté leur pays, qui tentent de se rebâtir sur de nouvelles bases et qui espèrent participer à leur société d’accueil, avec leur bagage singulier de vie.

Hubert Sabino-Brunette
Teacher and programmer

Item 1 of 4
Item 1 of 4

Item 1 of 4