Item 1 of 4

Archive

73'

Quebec, 2020

Production : ONF / NFB

Programmed by Frédérick Pelletier

French, English, Arab

French


Society



Synopsis


Après avoir participé aux soulèvements populaires contre Bachar al-Assad, Adnan al-Mhamied a dû fuir la Syrie avec Basmah, sa femme, et leurs quatre enfants. Établie à Montréal depuis plusieurs années, cette famille a ouvert ses portes au réalisateur Pascal Sanchez. S’ils ont pu s’acclimater relativement rapidement au cours paisible de la vie montréalaise, Adnan et Basmah craignent toujours pour les proches dont ils sont sans nouvelles. Malgré les milliers de kilomètres qui les séparent de la guerre, celle-ci ne les quitte pas. Elle surgit par bouffées au détour d’une conversation, d’un appel par Skype ou d’un fil Facebook. Loin de Bachar raconte le quotidien émouvant d’une famille aux prises avec les tourments d’un conflit dont on ne voit malheureusement pas la fin.

A word from Tënk


Dans ses Réflexions sur l’exil, Edward Saïd écrivait que celui-ci « peut engendrer de la rancœur et du regret, mais aussi affûter le regard sur le monde » et que « presque par définition, exil et mémoire sont des notions conjointes : c’est ce dont on se souvient et la manière dont on s’en souvient qui déterminent le regard porté sur le futur».
Adnan et les siens semblent tous traversés par cette expérience de l’exil. Car s’ils sont maintenant Loin de Bachar et que les enfants retrouvent à Montréal une certaine normalité, avec l’école et les amis, les adultes restent bien malgré eux encore en Syrie, entre le deuil de ceux qui sont morts et l’angoisse pour ceux qui sont encore traqués par les fous de Daesh et le régime brutal de Bachar al Assad.
« La douleur appartient seulement qu’à celui qui la subit », dit Adnan tôt dans le film. Ces paroles fortes et prophétiques résonnent telle une mise en garde aux spectateurs : malgré votre empathie, malgré toute votre compassion et votre volonté de comprendre la tragédie syrienne, rien ne pourra calmer complètement la douleur de l’exil, sinon l’espoir du retour.

Frédérick Pelletier
Filmmaker and programmer

Item 1 of 4
Item 1 of 4

Item 1 of 4