Item 1 of 4

Available for rent

117'

France, Switzerland, Algeria, 2017

Production : Images de la culture (CNC), INA - Institut National de l'Audiovisuel

Programmed by Annick Peigné-Giuly

Italian, Arab, English, French

French, English


History



Synopsis


En 1965, trois ans après l’indépendance de l’Algérie, le cinéaste italien Gillo Pontecorvo entreprend le tournage d’un film reconstituant la bataille d’Alger (1956/1957). Ce film en noir et blanc à l’esthétique inspirée des actualités fait l’effet d’une bombe et rafle en 1966 le Lion d’Or à Venise. Alors qu’en France le film sera interdit jusqu’en 1971, en Algérie, il devient mythique, programmé chaque année par la télévision pour la commémoration de l’indépendance. Gillo Pontecorvo s’était appuyé sur les souvenirs de Youcef Saadi, protagoniste des événements, qui joue dans le film son propre rôle. S’appuyant sur de très nombreux témoignages et des archives exceptionnelles, ce documentaire de Malek Bensmaïl se livre, soixante ans plus tard, à une enquête qui nous mène de la Casbah à Paris, de Rome aux États-Unis.

A word from Tënk


Réalisé en 1965, interdit en France jusqu’en 1971, La Bataille d’Alger, de Gillo Pontecorvo, rafle en 1966 le Lion d’Or à Venise et devient mythique en Algérie, et programmé chaque année par la télévision pour la commémoration de l’indépendance. Il est coproduit par la société de Yacef Saadi, un des héros de la lutte de libération qui joue son propre rôle dans le film. Le tournage du film va servir de leurre pour faire entrer les chars de l’armée de Boumedienne dans la ville lors du coup d’État qui renverse le Président Ben Bella. En s’appuyant sur des témoignages et des archives exceptionnels, Malek Bensmaïl opère, soixante ans après, un retour passionnant sur ce film qui n’a cessé de s’enrichir avec l’Histoire.

Annick Peigné-Giuly
Corsica.Doc festival’s Artistic Director

Item 1 of 4
Item 1 of 4

Item 1 of 4