Encore 7 h

Témiscamingue, Québec

Cinéaste : Martin Duckworth Québec, 1977 PRODUCTION : ONF / NFB
64'
Anglais, Français Anglais

À propos de ce film

Résumé

Récit fidèle d'une aventure souvent difficile, témoignage d'une brillante réussite, ce long métrage documentaire rend hommage à la solidarité des travailleurs canadiens qui ont su mener à bien la première expérience de copropriété des moyens de production.

L'avis de Tënk

Martin Duckworth s’est engagé depuis longtemps à faire des films qui aideraient les citoyens ordinaires à créer un monde d’équité, de justice et de paix. Quand il a appris que le syndicat des travailleurs de l’usine de pâtes et papiers de Témiscaming devenait copropriétaire de l’usine, il a proposé un film à Challenge for Change/Société nouvelle, le programme de l'ONF alors voué au changement social. Je suis devenue sa productrice; une première pour moi ! Nous avons installé une salle de montage à Témiscaming même pour y inviter les personnages du film à se voir et à influer sur le cours du tournage et du montage.

Je connaissais Martin depuis longtemps. Il a été mon merveilleux caméraman lors de mon premier film, Alchimie nouvelle (1974). Nous partagions cette passion pour le cinéma comme catalyseur de changement social, ce qui m’a permis de le soutenir lors de ce long tournage qui m’a également appris à devenir productrice. Martin a le don de donner confiance aux personnages du film, qui lui parlent avec authenticité et permettent au public du film à croire à un monde meilleur.

Dorothy Todd Hénaut
Réalisatrice et productrice

Cinéaste

Martin Duckworth

Martin Duckworth est un cinéaste et directeur photo montréalais. Né dans une famille de militants pacifistes et féministes, il étudie en histoire et part l'enseigner au Nouveau-Brunswick. Après une projection de Golden Gloves de Gilles Groulx, il décide de tout quitter pour devenir cinéaste. Il a réalisé ou coréalisé plus d'une trentaine de films. En 2002, il a été honoré et nommé « Artiste pour la Paix » et en 2015, il a reçu le prestigieux prix Albert-Tessier. Il a également enseigné le cinéma à l'Université Concordia.