Ce contenu n'est pas disponible dans votre pays
Encore 28 jours
Bande annonce
Encore 28 jours

Taire des hommes

Cinéastes : Pascal Gélinas Pierre Harel Québec, 1968 PRODUCTION : Pierre Harel, Pascal Gélinas
32'
Français

À propos de ce film

Résumé

Lors du défilé de la Saint-Jean-Baptiste du 24 juin 1968, des militants indépendantistes attaquent la tribune où est assis Pierre Elliott Trudeau, le nouveau dirigeant du Parti libéral du Canada et futur premier ministre. La police charge. Près de 300 personnes sont arrêtées. Parmi elles, Paul Rose et Jacques Lanctôt, deux dirigeants du FLQ pendant les Événements d'octobre 70. Cette journée est passée à l'histoire sous le nom du Lundi de la matraque.

L'avis de Tënk

Ce film a le mérite de donner la parole à ceux qui ont vécu l'événement. Cependant, il reste purement descriptif. N'oublions pas que le lendemain avaient lieu les élections du gouvernement fédéral et que, la veille d'un jour de vote, toute publicité partisane est interdite par la loi. La présence de Pierre Elliott Trudeau sur la tribune d'honneur n'était pas innocente. L'événement a été diffusé par Radio-Canada d'un océan à l'autre et, sans prononcer un seul mot, Trudeau a démontré à tous les Canadiens qu'il n'avait peur de rien et qu'il mettrait le Québec à sa place. En s'approchant de la tribune d'honneur et en insultant Trudeau avec véhémence, les militants du RIN sont tombés dans le panneau : ces débordements ont fait sa promotion. Le lendemain, il a été élu avec une écrasante majorité. Le destin politique du Canada et du Québec venait de changer.

Jean-Pierre Masse
Cinéaste

Cinéastes

Pascal Gélinas

De 1984 à 2009, Pascal Gélinas a été réalisateur à l’émission de télévision Science-Réalité, puis Découverte à Radio-Canada, où il réalise plus de trois cents reportages et dossiers. Il avait précédemment réalisé le long métrage de fiction Montréal Blues, coréalisé le court métrage documentaire Taire des hommes, et le long métrage documentaire La turlute des années dures, couronné de nombreux prix. En 2006, il réalise Le porteur d'eau, un documentaire célébré présenté dans une vingtaine de pays. S'ensuivront plusieurs documentaires primés, portant autant sur l'environnement que sur de grands artistes de théâtre, dont le portrait Gratien Gélinas, un géant aux pieds d’argile (2009), un documentaire sur son père le dramaturge Gratien Gélinas.

Pierre Harel

Pierre Harel est un artiste québécois né en 1944 à Sainte-Thérèse, dans les Laurentides. Poète, musicien, acteur, cinéaste et scénariste, il est surtout connu pour son rôle de musicien et son influence dans le rock québécois. Il a écrit et chanté au sein des groupes Offenbach, Corbeau et Corbach, en plus de publier trois albums solo.

Artiste polyvalent, il touche également au cinéma à la fois comme réalisateur, acteur, scénariste et producteur. Il coréalise en 1968 avec Pascal Gélinas Taire des hommes, un documentaire à propos des évènements entourant l’émeute du Lundi de la matraque. En 1974, il réalise Bulldozer, un récit tourné en partie dans un dépotoir de l'Abitibi présentant un monde marginal et sans espoir. En 1979, il réalise et partage la vedette avec Paule Baillargeon dans le film Vie d’ange. En 1987, il réalise Grelots rouges, sanglots bleus, un long-métrage relatant la rupture d'un cinéaste amoureux fou d'une peintre, où il occupe à nouveau les rôles de réalisateur et de comédien.